En parfait connaisseur de la situation vendômoise, le tandem Monsieur Plume/IncoNito avait pour ambition de travailler sur le bâtiment de l’Union, vaste structure en béton aux frontières entre deux réalités urbaines près de la gare. Véritable ligne de démarcation entre un centre historique plutôt bourgeois et des quartiers Nord comportant un habitat social, ce bâtiment sera rehaussé d’une immense fresque dont la thématique est directement issue d’une enquête auprès des habitants riverains. Issue de questionnaires, de rencontres avec les scolaires, d’ateliers, les deux artistes réalisent un graf qui devient signe, repère, forme de réappropriation par les habitants de leur propre espace urbain. En contrepartie de ce marqueur artistique et géographique, le tandem va également intervenir dans l’enceinte du quartier Rochambeau directement le soir du vernissage sur une maquette en bois du bâtiment de l’Union, renvoyant ainsi les visiteurs vers les quartiers périphériques de la ville.

Sentimental madness, fresque à la peinture aérosol, 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *