Paule Combey – Patrick Pion

Débuté en 1997, la série des Objets Blancs regroupée ici sous le titre de Phasma sont des objets transitionnels destinés à occuper une place essentielle dans un travail d’introspection. Si la déconstruction/reconstruction d’un sujet, notion centrale en psychanalyse, est la source de ces œuvres, il convient de les percevoir également comme des prises de position envers le système des objets de notre quotidien. Exécutées initialement en papier, ces sculptures sont ensuite photographiées puis agrandies à une échelle monumentale. Elles deviennent ainsi des sortes de fantômes, des objets usuels de notre réel. 
Leurs fragilités apparentes les transforment en équivalents critiques de notre monde et de la consommation. Phasma réaffirme par la poésie combien la trivialité de nos objets peut être ré-enchantée à condition de les considérer comme des fétiches de la modernité.

Objets Blancs (série Les Objets Blancs), 6 tirages photographiques sur papier, 390 x 350 cm, 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *